Lait maternel

En plus de fournir au bébé tous les nutriments dont il a besoin, le lait maternel peut réduire le risque de contracter certaines infections. C'est l'une des raisons pour lesquelles l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande l'allaitement maternel exclusif pendant les six premiers mois de la vie d'un bébé et la poursuite de l'allaitement jusqu'à l'âge de deux ans ou plus, parallèlement à l'introduction d'aliments solides nutritionnellement adéquats complémentaires.  

Si un bébé allaité est diagnostiqué allergique au lait de vache, son médecin peut recommander que tous les produits laitiers soient retirés du régime alimentaire de la mère. Cela évitera que les protéines du lait de vache qui déclenchent les réactions allergiques soient transmises au bébé au travers du lait maternel. Renseignez-vous sur la prise en charge diététique qui peut être recommandée pour les bébés allergiques au lait de vache.

Formules hypoallergéniques pour l'allergie au lait de vache

Il existe deux types de formules hypoallergéniques spécifiquement élaborées pour les bébés allergiques aux protéines du lait de vache:

  • Des formules à base d’hydrolysat poussé de protéines (HPP) où les protéines du lait de vache sont découpées en minuscule morceaux
  • Des formules dites formules d’Acides Aminés (FAA) où les protéines du lait de vache sont totalement absentes et remplacées par des acides aminés.

Les HPP (Hydrolysats Poussés de Protéines) sont recommandés dans les formes modérées de l’APLV tandis que les formules à base d’Acides Aminés (FAA) sont habituellement recommandées pour les allergies sévères. Les formules hypoallergéniques destinées à la prise en charge nutritionnelle de l’allergie aux protéines de lait de vache doivent être utilisées sous strict contrôle médical.

Les autres laits, préparations pour nourrissons ou autres substituts de lait ne sont pas toujours recommandés ou ne conviennent pas toujours comme premier choix pour les bébés allergiques au lait de vache. 

Préparations pour nourrissons et préparations de suite classiques

Les préparations pour nourrissons et les préparations de suite classiques sont habituellement faites à partir de lait de vache et contiennent des protéines de lait de vache intactes. Par conséquent, les préparations pour nourrissons et les préparations de suite ne sont pas recommandées pour les bébés allergiques au lait de vache, car elles peuvent déclencher une réaction allergique. 

Formules et aliments destinés à des fins médicales spéciales qui sont partiellement hydrolysés

Certaines préparations pour nourrissons, et de suite et formules destinées à des fins médicales spéciales contiennent des protéines « partiellement hydrolysées ». Même si les chaînes protéiques du lait de vache de ces préparations ou formules sont partiellement découpées (hydrolysées), elles sont quand même assez grosses pour causer des réactions allergiques chez les bébés allergiques au lait de vache. Par conséquent, ces préparations et formules ne conviennent pas et ne sont destinées à la prise en charge diététique des bébés allergiques au lait de vache. C’est pour cette raison, que sur leur étiquetage, il n’est pas fait mention de l’allergie aux protéines de lait de vache. 

Lait de vache, de chèvre et de brebis

Le lait de vache fait partie des aliments « interdits » pour les bébés allergiques au lait de vache car il contient les protéines qui déclenchent une réaction allergique. Les laits de chèvre, de brebis et autres laits d'animaux non modifiés ne sont pas non plus recommandés en cas d’allergie aux protéines de lait de vache parce que les protéines contenues dans ces laits sont très semblables à celles que l'on trouve dans le lait de vache. Cela signifie qu'ils peuvent déclencher une réaction allergique chez les bébés allergiques au lait de vache. On parle alors d’allergies croisées.

Préparation pour nourrissons à base de protéines de soja

Il n’est généralement pas recommandé d’utiliser des préparations pour nourrissons ou de suite à base de protéines de soja pour les bébés allergiques au lait de vache. Toutefois, elles peuvent convenir, dans certaines situations, si elles sont recommandées par un médecin. 

Attention en revanche, les recommandations indiquent que les boissons végétales de soja sont à proscrire chez le nourrisson (allergique ou en bonne santé), car leur composition de répond pas aux besoins nutritionnels du nourrisson.