Pleurer est l'une des choses que les bébés font le mieux, c'est-à-dire quand ils ne dorment pas, ne mangent pas ou ne sourient pas. Pleurer est le moyen de communication privilégié des bébés, généralement pour vous faire savoir qu'il a faim, qu'il est fatigué, qu'il a besoin d'une nouvelle couche, qu'il est mal à l'aise ou qu'il s'ennuie, ou simplement qu'il veut un câlin. Mais certains bébés pleurent plus longtemps que d’autres et sans raison apparente.

Que sont les coliques ?

Jusqu'à 30% des bébés souffrent de coliques, un schéma de pleurs excessifs sans cause connue. Les coliques chez les bébés ont tendance à suivre ce schéma : pleurs pendant plus de 3 heures par jour (généralement le soir), pendant plus de 3 jours par semaine, pendant au moins 3 semaines.

Si votre bébé a des coliques, il peut tirer ses jambes jusqu'au ventre, cambrer son dos, raidir ses bras et ses jambes, avoir des gaz et un ventre tendu et gonflé. Ces comportements ainsi que les pleurs inconsolables commencent généralement quelques semaines après la naissance et, heureusement, s'arrêtent chez la plupart des bébés autour de 4 à 6 mois.

Coliques et allergie au lait de vache

Les coliques sont un signe possible d'allergie au lait de vache. Les symptômes de type coliques peuvent survenir après quelques heures ou quelques jours de consommation de protéines de lait de vache. Les bébés allergiques au lait de vache peuvent présenter des symptômes variés, les coliques peuvent être l’un de ces symptômes. Des réactions cutanées ou du rhume des foins peuvent être d’autres symptômes.

Quelles sont les autres causes possibles des coliques ?

Les experts ne sont pas sûrs de savoir ce qui cause les coliques ou pourquoi certains bébés en ont alors que d'autres sont épargnés. En plus de la suspicion que les coliques pourraient être causées par la sensibilité aux protéines du lait de vache, il existe d'autres théories. Celles-ci comprennent l'indigestion ou les gaz, voire le fait que les coliques sont une forme extrême de pleurs normaux. Les coliques peuvent également être associées au reflux (reflux gastro-oesophagien ou RGO).

Que puis-je faire pour calmer un bébé souffrant de coliques ?

Que puis-je faire pour calmer un bébé souffrant de coliques ? Les méthodes suivantes peuvent être utiles pour apaiser un bébé avec des coliques. Rappelez-vous que chaque bébé réagit différemment. Vous devrez peut-être essayer différentes techniques avant de trouver celles qui conviennent le mieux à votre bébé.

  • En emmaillotant ou en enveloppant votre bébé dans une fine couverture, vous pouvez le faire sentir plus en sécurité, cela lui rappelle quand il était dans votre ventre. Demandez à votre médecin ou à votre infirmière de vous montrer comment emmailloter votre bébé afin qu'il ne puisse pas se dégager
  • Transportez votre bébé dans une écharpe ou un porte-bébé sur votre poitrine pendant que vous marchez. Le contact corporel et le mouvement sont apaisants. Pour faciliter les gaz, posez votre bébé ventre-bas sur vos genoux tout en frottant doucement son dos
  • Les mouvements réguliers et rythmés sont apaisants. Bercez votre bébé en vous balançant sur une chaise, ou essayez une balançoire pour bébé ou un siège pour bébé vibrant
  • Recréez l'environnement apaisant de l'utérus avec de la musique douce, une machine à bruit blanc, un ventilateur ou un enregistrement de battements de cœur
  • Aidez votre bébé à trouver sa main, ses doigts ou ses pouces à sucer ou envisagez de lui donner une tétine pour le calmer
  • Massez votre bébé. Les bébés aiment le contact peau à peau et des études suggèrent que les bébés qui sont régulièrement massés pleurent moins et font moins de bruit. Demandez à votre médecin des informations sur les cours de massage pour bébé près de chez vous

Si vous avez encore du mal à calmer votre bébé ou si vous avez des inquiétudes concernant sa santé, parlez-en à votre médecin pour obtenir d'autres conseils.