Bonjour, Je suis maman d'une petite fille de 6...

Bonjour Audrey, Je vous remercie pour votre message. Je vous sens toute perdue mais... En savoir plus

Bonjour Audrey,

Je vous remercie pour votre message. Je vous sens toute perdue mais sachez que vous avez frappé à la bonne porte. Je vais essayer de vous aider. Votre petite fille de 6 mois est allergique aux protéines de lait de vache et commence la diversification alimentaire suite à l'accord de votre pédiatre. Quelle joie ! Vous allez pouvoir lui faire découvrir un tout autre univers.

Sachez que la diversification alimentaire de votre petite fille allergique est sensiblement la même que celle d'un bébé non allergique, mais juste sans protéines de lait.

Pour commencer, vous devez garder en tête qu'à son âge, votre lait maternel ou la formule hydrolysée prescrite par votre médecin doivent rester l'élément principal de son alimentation.

Vous allez commencer par lui donner quelques cuillères de compotes (au gouter) ou de purée de légumes, le midi (au choix) en plus de son biberon et progressivement à raison d'une nouvelle découverte tous les deux-trois jours.

Exemple : Jeudi, vous lui faites découvrir la compote de pommes. Vous observez qu'elle ne fasse pas de réactions allergiques. Vous lui en donnez encore Vendredi et, si tout va bien, vous passez à la découverte de la purée d'artichaut Samedi. etc, etc...

De quelques cuillères, progressivement le repas de midi va devenir entièrement solide vers l'âge de 8 mois. Vous continuez à lui donner son biberon au petit déjeuner, au gouter et au diner. Son biberon contient tous les nutriments dont votre petite fille a besoin.

Vous pouvez préparer les compotes ou les purées vous-même ou bien utiliser les petits pots du commerce en vérifiant qu'ils ne contiennent pas de protéines de lait.

Les industriels sont soumis à des normes très stricts sur la qualité des fruits et légumes employés pour fabriquer leurs petits pots (pesticides, normes d'hygiène...), aussi vous pouvez leur faire confiance. 

Si vous préparez vos pots vous-même, veillez à utiliser des légumes ou fruits sans pesticides et fractionnez-les en petites quantités pour éviter le gâchis. En effet, si un petit pot est entamé, il doit être mangé dans le jour qui suit. De plus, pensez à prélever du pot la quantité de purée dont vous aurez besoin de façon à ne pas mettre en contact la cuillère et la salive de bébé avec le reste du pot.

Vous pouvez commencer le repas par les quelques cuillères de purée ou de compote puis terminer par le biberon.

Commencez par introduire les légumes et les fruits puis progressivement les viandes avec l'accord de votre médecin qui reste le meilleur conseil pour l'alimentation de votre bébé.

Enfin, le biberon de votre bébé lui apporte directement un volume intéressant des nutriments dont il a besoin.

Vous pouvez effectivement préparer des desserts avec une formule hydrolysée. Ils arriveront un peu plus tard dans la diversification et permettent un apport complémentaire d'hydrolysat. Vous pouvez contacter le service consommateurs de votre formule pour lui demander de vous envoyer un livret de recettes adaptées à votre formule. Malheureusement, le procédé d'hydrolyse ne permet pas la fabrication de yaourts.

Je reste à votre disposition pour répondre à vos questions sur ce site.

Bonnes découvertes avec votre petite fille.

Bonjour Nelly, D’abord merci beaucoup de répondre aux...

Bonjour Nathalie, Je vous remercie pour ce message​ et pour vos encouragements​, c'est... En savoir plus

Bonjour Nathalie,

Je vous remercie pour ce message​ et pour vos encouragements​, c'est très gentil. Je suis également ravie de pouvoir répondre à toutes les questions que peuvent se poser ​les parents d'enfants allergiques.

Je comprends que votre petite Emma se sent bien mieux depuis qu'elle boit ​la​ formule hydrolysée qui lui a été prescrite. ​C'est une excellente nouvelle et ce doit être un vrai soulagement pour vous.

Il arrive en effet que des enfants aient un peu de mal à boire leur biberon. L'hydrolyse des protéines ​entraine​ un changement de goût qui vous paraît fort à nous​,​ adultes, mais qui est bien moins désagréable pour les bébés. En effet, plus ils sont jeunes et plus ils s'habituent aux  goûts différents​. Il vous faut être patiente et votre petite Emma va finir par accepter ce goût différent.

Je vous déconseille d'apporter quoique ce soit de plus à sa formule hydrolysée car ceci casserait l'équilibre de la formule particulièrement adaptée à la physiologie des petits bébés. Seul votre pédiatre, qui connaît l’allergie de votre fille, est habilité à vous apporter des conseils pour améliorer l’acceptabilité des biberons.

Bonjour, mon petit garçon aujourd'hui âgé de 7...

Bonjour Valérie, Je vous remercie pour votre message. Je lis que votre petit garçon a... En savoir plus

Bonjour Valérie,
Je vous remercie pour votre message. Je lis que votre petit garçon a aujourd'hui 7 mois et qu'il est allergique aux protéines de lait de vache. Je vous remercie d'avoir partagé votre expérience sur ce site ce qui peut aider d'autres parents qui se posent aussi des questions.
Je lis que sa formule hydrolysée qui lui a été prescrite lui convient bien et qu'il en boit 180 + 210 à 300 ml par jour. A l'âge de votre fils, les formules hydrolysées (ou les laits de suite pour les enfants non allergiques) sont importantes car elles permettent d'apporter au bébé la base des nutriments et micro-nutriments dont il a besoin en complément des repas solides. 
En général, prendre 500 ml de formule hydrolysée adaptée à votre bébé permet d'éviter les carences. 

Votre pédiatre est le meilleur conseiller pour l'alimentation de votre bébé car il le connait bien et il connait ses allergies. Suivez ses conseils pour continuer la diversification. Pour les féculents, dans le cas des enfants allergiques, le plus simple est de choisir des aliments simples : vous maitrisez ainsi ce qui les compose.
Proposez à votre bébé des pommes de terre, des petites pâtes, de la semoule, du riz (à 1 an), du quinoa, du boulgour, du pain, tout simplement. Ainsi vous garantissez qu'ils ne contiennent pas de protéines de lait. Ajoutez des petites pâtes dans ses légumes du déjeuner et vous introduirez ainsi le blé en donnant une texture plus consistante à son assiette. La taille des pâtes est à adapter avec l'âge du bébé.

Discutez avec votre pédiatre pour l'introduction des autres aliments : source de protéines (viande, oeuf...). Introduisez les aliments les uns après les autres et observez bien les réactions de votre bébé.

Bonne dégustation à vous deux...

Nous suspectons une Allergie aux PLV chez notre fille...

Bonjour Fanny, A la découverte d'une allergie aux protéines de lait, le régime d'éviction... En savoir plus

Bonjour Fanny,
A la découverte d'une allergie aux protéines de lait, le régime d'éviction totale est le meilleur moyen de confirmer l'allergie et ainsi d'améliorer l'état de santé de votre enfant. 

Il est important de le faire en accord avec votre médecin, qui peut aussi vous guider.  Vous ne le précisez pas dans votre mail mais votre médecin vous a peut être  prescrit un substitut au lait de vache en remplacement du lait que vous utilisiez pour votre fille. Dans ce cas, ce substitut lui apportera un complément essentiel à son régime d’éviction.

Ce régime représente un changement dans vos habitudes mais n'est pas insurmontable. A l'âge de votre fille, vous pouvez utiliser de nombreux aliments ne contenant pas de protéines de lait (fruits, légumes, riz, pâtes...).
Vous devez éviter tous les produits laitiers : lait, yaourt, crème fraiche, beurre,  fromages mais aussi les produits industriels qui contiennent des protéines de lait. Faites attention aux margarines végétales qui en contiennent souvent mais aussi à certaines viandes hachées. Regardez bien les étiquettes.

Ainsi, vous pouvez :
- remplacer le beurre par de l'huile d'olive ou de la margarine sans protéines de lait
- la viande de boeuf par le poisson ou la volaille pour éviter les allergies croisées
- préparer des gâteaux ou biscuits maison dont vous maitrisez les ingrédients
- préparer des légumes verts qui sont aussi une source de calcium.En dessert, votre fille peut prendre des compotes ou des desserts préparés avec la formule substitut du lait que votre pédiatre vous aura prescrite.

Profitez des fêtes de fin d'année pour prendre le temps de ce changement d'habitudes. Il se fait plus facilement quand on prend le temps de se pencher sur les étiquettes et sur de nouvelles façons de faire.
Je reste à votre disposition si vous avez des questions.

Je suis l'heureuse maman d'un petit Antoine...

Merci Pauline pour votre question qui va intéresser de nombreux parents. Le lait maternel... En savoir plus

Merci Pauline pour votre question qui va intéresser de nombreux parents.

Le lait maternel reste le meilleur aliment pour votre bébé allergique. 

Certains bébés sont effectivement sensibles aux protéines de lait qui passent dans le lait maternel mais ce n'est pas le cas de tous les bébés.

Les protéines de lait ne sont pas présentes dans la viande de boeuf ou de veau mais il arrive que des enfants développent une allergie croisée à ces viandes. Je vous recommande de valider avec votre pédiatre l'élimination ou non de ces aliments de votre alimentation mais sachez que ce n'est pas systématique.

De la même façon, l'élimination des produits contenant des traces de lait dépend du degré d'allergie de votre bébé. Ces produits peuvent aussi permettre une réintroduction progressive des protéines de lait dans votre alimentation. Mais cette introduction doit être validée avec votre pédiatre qui connait mieux l'état de santé de votre petit garçon.

J'attire aussi votre attention sur l'importance de la diversification alimentaire vu l'âge de votre petit Antoine. Parlez en avec votre médecin à votre prochaine visite.

Je reste à votre disposition si vous avez d'autres questions.

Bonjour, nous suspectons une APLV pour notre fille de...

Bonjour, Les hydrolysats poussés de protéines ont un goût particulier qui est lié au... En savoir plus

Bonjour,

Les hydrolysats poussés de protéines ont un goût particulier qui est lié au procédé technologique utilisé pour casser les protéines de lait. Pour votre fille de 6 mois, vous pouvez ajouter de la poudre de chocolat (sans protéines de lait : vérifiez bien l'étiquette) ou un peu d'arôme de vanille ou de caramel.

Vous pouvez également mélanger son biberon de lait de 16 h avec une banane écrasée et lui donner à la cuillère.

N’hésitez pas par ailleurs à demander conseil à votre médecin qui reste votre meilleur conseiller pour la bonne introduction de la formule qu’il a prescrite à votre fille.

Bonne dégustation avec votre fille.

Mon fils de 6 mois est actuellement sous un hydrolysat...

Bonjour Sabrina, Je lis que vous avez déjà vécu une expérience similaire avec votre ainé... En savoir plus

Bonjour Sabrina,

Je lis que vous avez déjà vécu une expérience similaire avec votre ainé. 

Sachez qu'heureusement, pour la grande majorité des enfants, l'allergie aux protéines de lait disparait d’ici aux 5 ans de l’enfant. C'est pourquoi, il est heureux de voir que cette allergie a disparu chez votre ainé.

Pour le plus jeune, il est fortement déconseillé de donner du lait ou du yaourt de brebis car il est fréquent que les enfants soient allergiques aux deux types de protéines (qui sont très similaires). On parle alors d’allergies croisées.

Il n'est pas possible de préparer de yaourts sans protéines, aussi je vous recommande de lui préparer des crèmes desserts à base de la formule que votre médecin lui a prescrit. Vous pouvez vous rapprocher du fabricant de la formule qui a été prescrite à votre enfant pour obtenir des recettes permettant de solidifier la texture de la formule en question.

Vous pouvez aussi tout simplement mélanger une banane écrasée avec sa formule reconstituée. Ceci vous permettra de lui donner un gouter à la cuillère.

A très bientôt sur ce site.

Nelly

Bonjour, Mon bébé a 6 mois et il est toujours allaité...

Bonjour Sophia, Votre expérience est intéressante. Votre bébé est toujours allaité et... En savoir plus

Bonjour Sophia,

Votre expérience est intéressante. Votre bébé est toujours allaité et rejette toutes les préparations pour nourrissons que vous lui proposez.

Par contre, il ne rejette pas le biberon ce qui est aussi une information intéressante.

Je vous recommande de refaire le point avec votre pédiatre. Il pourra effectivement faire des tests d'allergie. 

La disparition de symptômes allergiques avec un régime d'éviction aux protéines de lait reste le meilleur indicateur d'une allergie.

Le lait maternel est le meilleur aliment pour les bébés. Si vous voulez passer au biberon, il existe des solutions.

Dans le cas d'une allergie aux protéines de lait, les pédiatres recommandent en règle générale des formules d'hydrolysats de protéines. Ce sont des protéines de lait coupées en si petits morceaux qu'ils n'entrainent pas de réaction allergique sur la plupart des enfants.

Ce process de fabrication entraine un goût particulier de la préparation. Les bébés ont un peu de mal à s'y habituer au départ mais il faut persévérer et petit à petit, ils l'acceptent si cette formule est la solution pour eux.

Vu que votre bébé accepte bien les purées, vous pouvez essayer d'ajouter un peu de la formule que votre pédiatre vous aura prescrite dans la purée, sans toutefois diluer la purée.

Il est effectivement possible que votre bébé se rappelle d'une mauvaise expérience avec un biberon, dans ce cas, la patience et le renouvellement de la présentation du biberon sont les pistes que vous pouvez explorer.

Je vous souhaite de bonnes dégustations avec votre bébé.