Si votre bébé reçoit un diagnostic d'allergie aux protéines de lait de vache, vous devriez toujours suivre les conseils de votre médecin ou de votre professionnel de la santé.

La prise en charge nutritionnelle des bébés allaités

Chez le bébé allaité allergique aux protéines de lait de vache, ce sont les protéines de lait de vache provenant de l’alimentation de la mère, qui exposent le bébé aux protéines de lait via l’allaitement maternel. En effet, certains des nutriments contenus dans les aliments que vous mangez sont transmis à votre bébé au travers du lait maternel. Cette exposition aux protéines du lait de vache peut provoquer une réaction allergique. Mais ce n'est pas une raison pour arrêter l'allaitement. En effet le lait maternel reste la meilleure alimentation pour les bébés. 

Si l'allergie au lait de vache est diagnostiquée chez un bébé allaité, le médecin peut suggérer de retirer toutes les sources de protéines de lait de vache du régime alimentaire de la mère. Le lait et les produits laitiers, comme le yaourt et le fromage, sont des sources évidentes d’aliments à exclure, mais d'autres aliments comme le pain, les céréales et les vinaigrettes peuvent aussi contenir du lait. Cela signifie que toutes les étiquettes des aliments doivent être soigneusement vérifiées pour déceler la présence d'ingrédients laitiers moins évidente comme la caséine et le lactosérum

Le médecin peut recommander à une mère qui allaite de retirer les produits laitiers de son alimentation. Il faudra alors qu’elle attende deux semaines ou plus afin de laisser le temps aux symptômes de bébé de s’atténuer. Par la suite, le médecin peut recommander de poursuivre le régime sans protéines de lait (PLV) jusqu'à ce que le bébé soit complètement sevré du lait maternel ou jusqu'à ce que le médecin recommande de réintroduire les protéines du lait de vache dans l'alimentation du bébé.

La prise en charge nutritionnelle des bébés nourris au lait infantile

Chez les bébés allergiques au lait de vache et nourris avec une préparation infantile classique, ce sont les protéines du lait de vache contenues dans les préparations pour nourrisson ou de suite qui provoquent la réaction allergique. Dans ce cas, les médecins peuvent recommander de remplacer la préparation du bébé par une formule hypoallergénique spécialement formulée pour répondre aux besoins nutritionnels des nourrissons et jeunes enfants en d’APLV.

Il existe deux types de formules hypoallergéniques pouvant être recommandées, par le médecin, pour la prise en charge nutritionnelle d’un bébé allergique au lait de vache: les formules hypoallergéniques à base d’hydrolysat poussé de protéines, en cas d’allergie aux protéines du lait de vache légère à modérée et les formules hypoallergénique à base d'acides aminés, en cas d’allergie sévère aux protéines du lait de vache.

Formule à base d’hydrolysat poussé de protéines

Les protéines laitières sont composées d'un grand nombre d'acides aminés reliés ensemble pour former « des blocs » de très longues chaînes. Le système immunitaire d'un bébé allergique au lait de vache voit, par erreur, certaines chaînes protéiques du lait de vache comme étant nuisibles et des réactions allergiques se produisent. Dans les formules à base d’hydrolysats poussés de protéines, ces très longues chaînes de protéines ont été découpées en de très petits morceaux, composés d’un très petit nombre d’acides aminés liés entre eux (on dit que les protéines ont été hydrolysées de manière extensive). 

Ces fragments de protéines sont si petits que le système immunitaire de la plupart des bébés allergiques au lait de vache ne les reconnait pas comme « nocifs ». Ces formules sont recommandées, sous contrôle médical, pour la prise en charge nutritionnelle des bébés présentant une allergie légère à modérée aux protéines du lait de vache.

Formules à base d'acides aminés

C’est assez rare, mais certains bébés qui présentent une allergie au lait de vache réagissent sévèrement aux protéines du lait de vache ou peuvent encore avoir des symptômes avec une formule hypoallergénique à base d’hydrolysat poussé de protéines. Ils ne tolèrent ni les protéines entières du lait, ni les minuscules fragments de protéines de lait des hydrolysats poussés de protéines. Ces bébés ont besoin d'une formule hypoallergénique faite avec les éléments constitutifs individuels des protéines: les acides aminés. Contrairement aux laits pour nourrissons et de suite classiques dans lesquelles des centaines d'acides aminés sont liés, les uns aux autres, pour former de longues chaînes de protéines de lait de vache, ou aux formules hypoallergéniques à base d’hydrolysats poussés de protéines dans lesquelles les protéines ont été découpées en minuscules fragments de protéines composés de quelques acides aminés reliés entre eux, les formules à base d'acides aminés n'ont ni chaînes, ni fragments de protéines de lait de vache. Les protéines de ces formules sont apportées sous leur forme la plus simple c’est-à-dire des acides aminés libres, les composés « élémentaires » qui forment les protéines. Les formules hypoallergéniques sont recommandées, sous contrôle médical, pour la prise en charge nutritionnelle des bébés en cas d’allergie sévère aux protéines du lait de vache. Les formules à base d'acides aminés sont également recommandées pour les bébés en cas d’allergie alimentaire multiple et d'autres affections qui nécessitent une diète semi-élémentaire.  

À quoi s'attendre si une formule hypoallergénique est recommandée par votre médecin

En raison de leur composition spéciale, les formules hypoallergéniques spécifiquement conçues pour la prise en charge nutritionnelle en cas d’allergie aux protéines du lait de vache de vache ont une odeur et un goût différents du lait maternel et des préparations classiques pour nourrissons. Cela signifie qu'il peut s'écouler un certain temps avant que les bébés se sentent à l'aise et se familiarisent avec leur formule hypoallergénique de substitution.